LOGO CT + PHRASE FR PNG
Recettes de confitures, de compotes et desserts de fruits

Recettes de confitures, de compotes et desserts de fruits

Le blog des confitures, compotes
aides culinaires et desserts de fruits !

Fous de poire

Vous l’avez sans doute remarqué, les poires sont de sortie sur les étals !! C’est la pleine saison du côté des Alpes de Haute Provence, l’un des plus gros vergers de France pour ce fruit.

Savez-vous reconnaître les différentes variétés ?

  • la Guyot : gros fruit à peau jaune, sa chair est parfumée et juteuse.
  • la Williams : trapue, elle est brillante, jaune à vert clair ou rouge écarlate à la peau mate.
  • l’Alexandrine : peu juteuse, elle est jaune doré à légèrement rosée. 
  • la Beurré Hardy : sa peau est épaisse et vert olive, parsemée de rouge sombre.
  • la Louise Bonne : sa peau verte est fine, avec des taches brunes. Sa chair est fine et acidulée.
  • la Comice et la Doyenné du Comice : la première a le nez pointu, la seconde est bosselée aux deux extrémités. Leur chair est fine et sucrée, juteuse et fondante.
  • la Passe-crassane : ce gros fruit cache sous sa peau jaune marbrée une chair juteuse et granuleuse. On la reconnaît facilement au bouchon de cire rouge à l’extrémité de son pédoncule qui, en évitant l’évaporation de l’eau, ralentit le mûrissage du fruit. Elle est plus tardive.
  • l’Angélys : protégée par une peau épaisse, elle se conserve jusqu’à trois semaines à l’air ambiant. C’est une nouvelle variété issue du croisement de la Comice et de la Passe-crassane, créée en 2000.

varietes-poires

Et maintenant, pourquoi ne pas la consommer toute l’année en confiture ! Nous avons sélectionné les meilleures récoltes pour les confiturer à l’ancienne.
> Voir notre confiture.

confiture-a-l-ancienne-poire

 

La clémentine de Corse

D’où vient-elle ?

J’ai appris que la clémentine fut découverte par le Frère Clément en 1900, dans la plantation d’un orphelinat près d’Oran en Algérie. Elle a la particularité d’arriver à maturité avec la mandarine commune.
25 ans après, le premier clémentinier est planté en Corse à Figaretto.

En 2002, les chercheurs de l’INRA de Corse démontrent grâce à l’études de ses chromosomes, que la clémentine est issue d’un croisement naturel entre la mandarine et une orange. La clémentine de Corse est aujourd’hui l’unique clémentine française ayant obtenu l’indication Géographique Protégée (IGP) (pour 85% de la production), en 2007.

La Corse offre à la clémentine des conditions climatiques idéales : un climat tempéré, une pluviométrie et une hygrométrie plus élevées que dans les autres régions de productions méditerranéennes. La production se localise principalement dans la plaine Est de l’île et regroupe 130 producteurs sur 1200 hectares et 500 000 plants de clémentiniers.

clementine-de-corse

La figue

figue-sollies-confiture

Fruit de saison

Emblème du bassin méditerranéen où le figuier est cultivé depuis des millénaires en provenance d’Asie, la figue était appréciée dans l’antiquité et des Romains. Elle est considérée à l’heure actuelle comme le plus ancien fruit domestiqué.

 » Nourriture des athlètes par excellence  » disait Platon. Ce dernier raffolait des figues à tel point qu’on lui donna le nom de philosicos, c’est-à-dire « amateur de figues »

La fraise

dossier-fraise

La fraise est l’un des fruits les plus répandus dans le monde.
Connue et appréciée par tous les gourmands, elle a su s’imposer dans les desserts sous toutes ses formes. Qu’elle soit rouge, jaune, ronde, longue, tout le monde (ou presque) l’apprécie !

La cerise

cerise-dossier

La saison de la cerise commence ! Regardez les cerisiers en fleur…

La cerise est, après la fraise, le plus populaire des fruits rouges (même si en réalité, n’étant pas issue des sous-bois elle n’est pas un membre de la famille des fruits rouges).

La récolte des fruits se fait généralement de fin mai et mi-août, selon les variétés. Il faut généralement compter 45 jours entre la date de floraison et la date de maturité des fruits.
En France, on cultive une douzaine de variétés différentes de ce fruit à noyau (ou drupe), divisées en 2 familles :

  • Les griottes et amarelles (« prunus cerasus« ) : dont la cerise de Montmorency.
  • Les guignes et les bigarreaux (« prunus avium« ) : dont la cerise Burlat (mi-mai), la Summit et la Reverchon (juin).

En France, le Vaucluse est le premier département producteur français de cerises, il fournit 25% des cerises pour la table et 75% pour la transformation.

Ses origines

Les cerisier d’Europe provient de deux espèces originaires d’Asie :
– le merisier ou cerisier doux (variétés bigarreau, guigne)
– le griottier ou cerisier acide (variétés amarelle, griotte)

Les cerises sauvages étaient déjà consommé dans l’Antiquité et les cerisiers cultivés au Moyen-âge.
En France, Charlemagne contribua à populariser la cerise en ordonnant de planter des cerisiers dans son empire d’Occident. Puis, Louis XV, grand amateur de cerises, encouragea la culture et le développement de nouvelles variétés. Aujourd’hui, le pays compte plus de 200 variétés, dont une douzaine seulement sont cultivées.

Côté nutrition

La cerise douce est riche en sucre et assez énergétique.
Une portion de 125 g de cerises permet de couvrir 20 à 30 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine C et 25 % de l’apport quotidien recommandé de provitamine A, ou carotène.
Ces vitamines ont des propriétés anti-oxydantes, c’est-à-dire qu’elles limitent les effets néfastes des radicaux libres sur les cellules.

Riches en eau et en potassium (250 mg/100 g), les cerises ont des propriétés diurétiques (par infusion de leurs queues) et leurs fibres stimulent le fonctionnement intestinal.

Côté cuisine

tartine-brebis-cerise

PL. Viel / V. Drouet

Les cerises se consomment nature, au sirop, à l’eau de vie, en pâtisserie ou en confiture.En fruit frais, les plus appréciés sont les bigarreaux, sucrées. Elle doit être charnue, brillante, avec un pédoncule bien vert et plus ou moins foncée selon les variétés.
Conservez-les une journée dans une corbeille de fruits à l’abris de la chaleur, ou bien pas plus de deux jours dans le bac à légume de votre réfrigérateur.
Les cerises se congèlent très bien : lavées, égouttées, équeutées et dénoyautées.

Les variétés « acides » (amarelle, griotte) sont surtout utilisées en produits transformés (conserves au sirop ou à l’eau-de-vie, fruits confits, confitures).

Accords gourmands

Les cerises à la liqueur se marient très bien avec le chocolat (comme dans la Forêt Noire).
En plat chaud, elles peuvent servir d’accompagnement pour le gibier et le canard.

Côté confiture

confiture_les_comtes_de_provence_fraise_cerise_amandeLa confiture de cerise est largement appréciée. Elle accompagne les tartines et gâteaux.
Mais la confiture de cerise noire s’accorde aussi parfaitement avec un fromage de chèvre ou de brebis, un foie gras, ou dans un chutney.

Comtes de Provence propose la cerise en plusieurs versions :

Confitures :

Compote  : compote de Cerise douce

Confit : confit de Cerise noire

 

L’orange

La saison de l’orange touche à sa fin.. il est temps de la mettre en confiture pour en profiter cet été!
L’orange est le quatrième fruit le plus cultivé au monde. C’est un agrume, comme le citron, la bergamote ou le pamplemousse. Il en existe de nombreuses variétés: Bigarade, Jaffa, Maltaise, Navel, Sanguines, Valence, Ambersweet ,Orange d’hiver

Les principaux pays producteurs sont le Brésil, les Etats-Unis, le Mexique, l’Inde et l’Espagne.

D’où vient l’orange ?

orange

L’oranger (Citrus sinensis) est originaire de Chine. Avant de venir en Europe a emprunté deux grandes routes : d’un côté, l’orange amère qui passa des Perses aux Arabes puis aux pays méditerranéens, et de l’autre l’orange douce que les Portugais rapportèrent de Chine au 16ème siècle.

La saison de la Rhubarbe va commencer !

dossier rhubarbe confiture

La saison de la rhubarbe démarre…
Beaucoup la connaissent, mais peu la cuisinent. 

Pourtant, sa saveur aigrelette surprend les papilles !

Origine de la rhubarbe

Originaire d’Asie du nord, elle était connue comme plante médicinale en Chine depuis très longtemps. Introduite en Europe par Marco Polo, elle ne fut cultivée et consommée comme plante potagère qu’à partir du 18ème siècle.

Officiellement classée parmi les fruits en 1947 par son utilisation sucrée, elle n’en demeure pas moins légume aux yeux des botanistes. La rhubarbe (genre Rheum) est le nom commun d’une trentaine d’espèces de plantes herbacées vivaces de la famille des Polygonacées.

La poire

dossier fruits poire
La saison de la poire touche à sa fin…
L’occasion de vous en apprendre plus sur ce fruit millénaire
et emblématique des vergers de Haute Provence.

Origine de la poire

Remontant jusqu’aux temps préhistoriques, la poire trouve ses origines en Asie centrale et en Europe Occidentale. C’est un fruit de la famille des rosacées (comme la pomme et l’abricot).

Très appréciée dans l’Antiquité, le poète Homère la considérait même comme le « fruit des Dieux ». Mais ce sont les Romains qui ont développé sa culture et la naissance de différentes variétés : par de multiples croisements, le nombre de variétés est passé de six à une soixantaine. Et ce ne fût que le début…

Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Copyright 2020 © Les Comtes de Provence - Confi'Blog | Plan du site | Mentions légales | Politique de confidentialité | Création de site internet agence Oyopi